Entretien avec l’artiste Charlotte Barry: un trait intuitif

Déclinaison

« Je pars du trait ou du point. En général je travaille d’abord la sculpture et le dessin arrive par la suite. Le dessin n’est jamais un travail représentatif de mes sculptures mais une sorte de déclinaison; avec le dessin je peux agrandir mon répertoire de formes. Quand je ne fais pas de dessin papier, je peux le travailler sous forme de volume. Et quand je ne fais pas de sculpture, je le travailler sur format papier. C’est un travail complémentaire, ils se répondent entre eux. Les deux sont travaillés en série. »

Les Connexions, Crayons de couleur aquarellables, rotring sur papier, 29,7x42cm, 2015

Quid du vide

« Je travaille avec l’espace, que ce soit l’espace de la feuille, d’un lieu d’exposition ou même de mon atelier. Le vide est primordiale dans mon travail car tout se construit autour de celui-ci. Il me permet d’expérimenter, de composer et de donner forme à ce que je fais. 

Mon processus de création commence par le choix des matériaux, puis se poursuit par la manipulation en atelier: l’assemblage, la composition, l’accumulation et la répétition. Les matériaux se confrontent les uns aux autres, comme à l’espace dans lequel ils se trouvent. De manière peu contrôlée la forme se met en place. »

Fragments, Encre sur papier, 2015, © Adeline Moreau

Formes intuitives

« La plupart du temps j’expérimente le dessin de manière allongée, avachie, appuyée contre un mur dans un lit. Je cherche un équilibre, une stabilité en m’aidant d’éléments de repos (oreiller, couette …). Le tissu et la souplesse du confort deviennent le support de mon carton à dessin. Ces postures inhabituelles font parties de mon processus de création. Mon corps est fixe, la main seule se déplace sur la surface de la feuille. Je travaille sur des séries de dessins traitant du processus de création, par le geste automatique, mécanique, qui se répète. Un travail lent, physique. Ce sont des créations intuitives. Je suis dans l’obsession du faire, du point, du trait. Je le ne contrôle pas au départ, j’accumule une forme. »

Les Hybrides, encre sur papier, crayon couleur, 2014-16

A venir …

« Après avoir terminé une résidence à Monflanquin, à Pollen, je retrouve mes marques dans mon atelier de Nantes, quartier des Olivettes. J’y prépare une édition pour finaliser cette  résidence. En parallèle, je prépare une exposition pour février 2017 à l’Atelier à Nantes, dédiée aux Lauréats du Prix des Arts Visuels de la ville Nantes, que j’ai obtenu en 2015.« 

Les Ronds d’or, série de dessins Rond or cartonné, 2016 Résidence POLLEN à Monflanquin, printemps 2016 © Dominique Delpoux

Tous les travaux de Charlotte Barry sur son site http://barrycharlotte.free.fr/ 

Encre sur papier, 14,9x19,9cm, 2015
©Adeline Moreau
Encre sur papier, 14,9x19,9cm, 2015 ©Adeline Moreau

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *