Habibi, ahava, amour: ces mots s’échoent au coeur de l’église St. Merri (Paris 1er) à l’occasion du festival Paris en toutes Lettres. Concert/Lecture du cantique des cantiques et hommage à Mahmoud Darwish, conçu par Rodolphe Burger pour cette occasion. « Une colombe s’envole, une colombe se pose » au rythme de la guitare, de l’oud, de la basse, de la clarinette et de quatre voix. L’amour est conté en français, en hébreu,…